En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Irisawa Yasuo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète japonais (Shimane 1931).

Après des études de littérature française à l'Université de Tokyo, il fonda, avec Iwanari, la revue Amorphe et promut une révolution de la poétique japonaise : l'art pour l'art postmoderne par la construction formelle d'un langage poétique libéré du sens et du message de l'auteur. Bonheur ou bien malheur (1955), premier recueil de poèmes ; Essai sur les saisons (1965, prix M. H.) ; Mon Izumo, mon requiem (1968, prix Yomiuri), monument qui déclencha une des discussions les plus signifiantes de la poésie contemporaine (Notes sur la structure de la poésie, critique, 1968) ; « Esquisse pour un "bateau de bois" ». Il est également connu pour ses recherches sur Nerval et sur Miyazawa Kenji.