En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ludwig Hölty

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète allemand (Mariensee, Hanovre, 1748 – Hanovre 1776).

Fils de pasteur, il fit ses études à Göttingen, où il devint le cofondateur et le meilleur représentant du cercle poétique du Göttinger Hain (1772). Son lyrisme s'éloigne de l'anacréontisme pour trouver un ton personnel où domine une sentimentalité voilée de mélancolie. Ses poèmes, publiés dans le Göttinger Musenalmanach, sont écrits dans une langue harmonieuse qui le rapproche de Klopstock. S'intéressant à la poésie médiévale, Hölty a contribué avec Adelstan und Röschen et la Religieuse à créer le genre de la ballade fantastique, directement issue du chant populaire.