En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ricarda Huch

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poétesse et romancière allemande (Brunswick 1864 – Schönberg, Taunus, 1947).

Docteur ès lettres, elle commença sa carrière par des œuvres néoromantiques et une étude sur le romantisme allemand. Elle s'intéressa à l'histoire de l'indépendance italienne, puis à la guerre de Trente Ans (la Grande Guerre en Allemagne, 1912-1914). Marquée par la Première Guerre mondiale, fascinée par les grandes figures du passé, elle publia des études sur Bakounine, sur la révolution de 1848, des récits (le Dernier Été, 1910), des poèmes. Mise à l'écart dès 1933, elle resta en Allemagne et prépara une histoire de la résistance intérieure (la Révolte silencieuse, 1953).