En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hrotsvitha von Gandersheim ou Roswitha von Gandersheim

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poétesse allemande (entre 935 et 980).

D'origine noble, nonne au couvent de Gandersheim, près de Brunswick, elle a écrit, en latin, deux poèmes historiques (notamment la Gesta Oddonis I imperatoris en 1 500 hexamètres), des légendes et six comédies (plus exactement des dialogues) en prose rythmée mêlée de vers, sur des sujets empruntés à Térence mais réinterprétés selon la morale chrétienne. Cette œuvre fut redécouverte par les humanistes et publiée par Konrad Celtes en 1501 : elle atteste, par les sujets comme par la forme, le haut degré de culture atteint au xe s. dans les couvents allemands.