En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bohumil Hrabal

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain tchèque (Brno 1914 – Prague 1997).

Docteur en philosophie et en droit, il exerça plusieurs métiers avant de publier son premier livre (Paroles d'hommes, 1956). Avec la Petite Perle du fond (1963), Cours de danse pour adultes et élèves avancés (1964), Trains étroitement surveillés (1965), Vends maison où je ne veux plus vivre (1967), il acquiert la célébrité et devient un des auteurs tchèques les plus lus dans son pays. Interdit de publication pendant quelque temps à la suite de son adhésion au « manifeste des deux mille mots » (1968), il sera publié à l'étranger (Moi qui ai servi le roi d'Angleterre, 1971) jusqu'à son ralliement à la nouvelle Union des écrivains tchèques (Une trop bruyante solitude, 1975 ; Tendre Barbare, 1978).  Il publie en 1990 une trilogie autobiographique, les Noces dans la maison.