En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alfred Edward Housman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète anglais (Fockbury, Worcestershire, 1859 – Cambridge 1936).

Latiniste réputé, professeur à Cambridge, tenaillé par la frustration, il devient le spécialiste de l'écrivain romain Manilius. En 1896, il publie un premier recueil, intitulé Un gars du Shropshire, pastorale sombre dont la mythologie pessimiste (amours malheureuses, suicides) lui permet d'exprimer à demi-mot une sensibilité homosexuelle refoulée. Par leur mélange de patriotisme nostalgique et de pessimisme stoïque, ces poèmes connaissent un vif succès. Il faut attendre 1922 pour qu'il publie ses Derniers Poèmes, où sont rassemblés des poèmes écrits entre les années 1890 et la fin de la Première Guerre mondiale. Après sa mort, son frère Laurence réunira D'autres poèmes (1936). Tom Stoppard a consacré à Housman sa pièce Invention de l'amour (2000).