En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hotta Yoshie

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain japonais (Toyama 1918 – Yokohama 1998).

Dans sa jeunesse, il publia, dès 1939, des poèmes qui témoignent de son intérêt pour Baudelaire et Rimbaud. Mais, profondément marqué par son séjour à Shanghai, où il apprit la fin de la guerre en 1945, il se fit connaître comme romancier engagé, ouvrant à la littérature une dimension sociale et une perspective internationale : Perdre sa patrie (1950), Solitude sur la place (1951), Du fond des flots rugissants (1961), Notes sur Hojoki (1971).