En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Josef Hora

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et journaliste tchèque (Dobříni, près de Roudnice, 1891 – Prague 1945).

Débutant par des Poèmes (1915) impressionnistes, il publia des recueils aux thèmes prolétariens (l'Arbre en fleurs, 1920 ; Journée de labeur, 1920 ; le Cœur et le vacarme du monde, 1922 ; le Printemps orageux, 1923) et lyriques (Italie, 1925). Doué pour la méditation métaphysique (Cordes au vent, 1927 ; Dix Années, 1929 ; Variations sur Mácha, 1936) et l'ardeur patriotique (Jean le violoniste, 1939 ; le Jardin de Cendrillon, 1940), il écrit des poèmes sous l'Occupation qui livrent ses réflexions sur la souffrance humaine et sa joie à la Libération (Notes de la maladie, 1945 ; la Vie et l'Œuvre du poète Aneli, 1945 ; le Torrent, 1946).