En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Edgar Hilsenrath

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Leipzig 1926).

Réfugié en Bucovine dès 1938, il survit au ghetto (1941-1944) et émigre en Palestine en 1944. Il s'établit aux États-Unis dès 1951, puis à Berlin en 1975. La verve caustique de son « roman du ghetto » Nuit (1978) a pu choquer. Son chef-d'œuvre satirique le Nazi et le barbier (1977) – la métamorphose d'un SS en citoyen modèle d'Israël – révoque le philosémitisme consensuel et le mélodrame du témoignage. Sa fresque sur le génocide arménien, le Conte de la pensée dernière (1989), présente la falsification de la mémoire des victimes comme une condition de possibilité de la Shoah.