En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hildegard von Bingen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Religieuse allemande (Bermersheim 1098 – Rupertsberg 1179).

Abbesse depuis 1136, elle fonda en 1147 le couvent de Rupertsberg, près de Bingen. Par ses écrits de style prophétique (Liber scivias, 1141-1151), sa correspondance et ses nombreux voyages (en France, en Basse-Rhénanie et dans le sud de l'Allemagne), elle s'engagea pour la réforme de la vie religieuse, menacée de corruption. Cette visionnaire, la première en date des mystiques allemandes, a aussi laissé une œuvre médicale et scientifique (Physica, causae et curae), des chants religieux (Symphonie des veuves) et un Ordo virtutum contenant les éléments d'un « mystère ».