En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Georg Herwegh

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète allemand (Stuttgart 1817 – Lichtenthal 1875).

Admirateur, dès son adolescence, de Heine et de la Jeune-Allemagne, il publie en 1841 et 1843 les deux volumes de ses Poésies d'un vivant, qui lui valent une popularité immédiate. Il y exprime sa haine des despotes et sa ferveur démocratique. D'abord bien accueilli par les libéraux, il sera rapidement rejeté par eux à mesure qu'il se rapprochera des positions de Karl Marx, dont le séparera cependant toujours le caractère sentimental de son engagement politique. L'échec de la révolution de 1848 et de ses propres tentatives pour soutenir, de Paris, le mouvement des démocrates allemands l'affecte beaucoup. Exilé, il collabore pendant un temps avec F. Lassalle en Suisse. Il reviendra en Allemagne en 1866 et s'opposera violemment au militarisme prussien lors de la guerre de 1870-1871.