En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Julio Herrera y Reissig

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète uruguayen (Montevideo 1875 – id. 1910).

Après avoir fondé La Revista (1899), où il publia des poèmes (Wagnerianas), il fit de sa maison un temple de la poésie et un cénacle pour initiés. D'abord moderniste (les Pâques du temps, 1901), sa poésie incline vers le symbolisme (les Extases de la montagne, 1904 ; Pianos crépusculaires, 1910), dans une forme baroque et recherchée où abondent les métaphores hermétiques, annonciatrices à la fois de l'ultraïsme, du creacionismo et du surréalisme.