En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Miguel Hernández

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Orihuela 1910 – Alicante 1942).

Il doit sa renommée non au néogongorisme de son premier recueil de vers (Expert en miroirs, 1933) ni à son drame d'inspiration caldéronienne (Qui t'a vue et qui te verra ô ombre de qui tu es, 1934), mais aux poèmes d'amour de l'Éclair ininterrompu (1936). Combattant républicain lors de la guerre civile, il rend hommage aux humbles dans son drame en vers le Meilleur Laboureur (1937). Écrit en prison (1939-41), le Recueil d'absence est publié en 1958.