En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joseph Heller

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (Brooklyn 1923 – Long Island, New York, 1999).

Auteur dramatique (We bombed in New Haven, 1968) ou romancier (Franc comme l'or, 1979), il campe l'homme contemporain, « bidasse » ou « cadre supérieur » aux prises non avec la mort, mais avec les règles de la bureaucratie. Avec l'Attrape-nigaud [Catch 22] (1961), on a l'épopée dérisoire d'un pilote pris dans l'engrenage des missions de bombardement et de la folie et la critique sur le mode tragique et burlesque du bellicisme et de la réalité contemporaine. Dans Panique (1974), la cible est le système de production. Son style est marqué par les ruptures de rythme, les changements de ton et de vitesse (Figure-toi, 1988).