En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Heinesen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain féroïen de langue danoise (Torshavn 1900 – id. 1992).

Poète (Hymnes et Chants de colère, 1961 ; Panorama avec arc-en-ciel, 1972), il est aussi prosateur à partir d'Aube au vent (1934), qui décrit la pêche moderne aux îles Féroé. Ses récits mettent en scène d'humbles destinées confrontées à la fois aux pièges de la civilisation moderne et aux outrances d'une religiosité exaltée. Il est attentif à cette contradiction qui fait de la nature un milieu hostile à l'homme, mais aussi une inépuisable richesse, justifiant l'énergie que chacun doit mettre à lutter et à vivre (la Marmite noire 1949 ; les Musiciens maudits, 1950 ; la Lumière enchantée, 1957).