En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Christoph Hein

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Heinzendorf, auj. en Pologne, 1944).

Fils de pasteur réfugié en Thuringe (R.D.A.), il fréquente un lycée de Berlin-Ouest jusqu'à la construction du Mur. Après des emplois précaires, il étudie la philosophie à Leipzig et Berlin-Est (1967-1970), avant d'écrire ses pièces pour Besson à la Volksbühne (Cromwell, 1979). Interdit de théâtre (1979), il compose des nouvelles (Invitation au lever bourgeois, 1980), des romans (l'Ami étranger, 1984 ; la Fin de Horn, 1985 ; le Joueur de tango, 1989 ; Willenbrock, 2000), des pièces (Entre chien et loup, 1983), des discours comme le Vieil homme et la rue (1989) qui invite à la construction d'un socialisme démocratique. Il apparaît comme un chroniqueur sans message.