En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Verner von Heidenstam

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Olshammar, près d'Örebro, 1859 – Övralid, Stockholm, 1940).

Ses poèmes (Années d'errances et de pèlerinages, 1888) annoncent la nouvelle école romantique, Renaissance, dont il publiera le manifeste en 1889. Son grand roman en vers, Hans Alienus (1892), compose un idéal aristocratique et rationaliste à la fois. Héraut du nationalisme suédois (Un peuple, 1899), il développe toute une mystique de la grandeur dans ses romans historiques (Saint Georges et le dragon, 1900 ; le Pèlerinage de sainte Brigitte, 1901). Il reçut le prix Nobel en 1916.