En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Peter Hebel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Bâle 1760 – Schwetzingen 1826).

Professeur et homme d'Église, Hebel laisse une œuvre mince, en particulier des poèmes en dialecte (Poèmes alémaniques, 1803) et de courts récits en prose : parus d'abord dans un almanach populaire, ceux-ci ont été réunis en 1811 sous le titre le Coffret aux trésors. Dans une langue dont la simplicité apparente cache une grande recherche, Hebel y conte avec humour des anecdotes et propage une morale pratique imprégnée du protestantisme éclairé de la fin du xviiie s. Ce maître de la « petite forme » a été très apprécié par Goethe, Brecht et surtout Kafka.