En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrich Hebbel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique allemand (Wesselburen, Holstein, 1813 – Vienne 1863).

Le Théâtre royal de Berlin donne en 1840 sa première tragédie, Judith. Une bourse du roi Christian VIII de Danemark lui permet de séjourner entre 1843 et 1845 à Paris, à Rome et à Naples. Il se fixe en 1846 à Vienne, où le Burgtheater représente en 1848 Marie-Madeleine, puis en 1849 sa tragédie Hérode et Mariamne. Ses pièces divisent la critique sans conquérir le public. De ses tragédies historiques et mythiques seule la trilogie des Nibelungen (1861) obtient un net succès. Son Journal (1885-1886), ses essais théoriques, ses critiques et ses lettres éclairent la conception et la signification d'une œuvre ambitieuse, recherchant la vérité des caractères et du langage. Il met en scène dans toute leur crudité des situations d'une tension dramatique extrême, mais il veut aussi révéler par le biais de la tragédie des vérités philosophiques réunissant certaines idées de C. H. Schubert, de Hegel, de Feuerbach et de Schopenhauer.