En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hasan Bin Muhammad Ali

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain malais (Sauk 1928).

Après avoir fait des études au Sultan Idris Training College de Tanjung Malim et à l'Institut des professeurs de langues de Johore Baru, il enseigne dans l'État de Perak puis à l'université Malaya de Kuala Lumpur. Il commence, à partir de 1953, à écrire des nouvelles qui traitent des relations interethniques en Malaisie et, en particulier, des rapports entre Malais et Chinois qui, n'ayant pas la même religion, ne peuvent se marier (Le bateau a brûlé, 1955). Il devient célèbre en 1959 lorsque son roman le Voyageur est primé lors d'un concours organisé par le Dewan Bahasa dan Pustaka : son héros, un Chinois converti à l'islam, voleur et vagabond, poursuit une ascension picaresque qui échoue par la faute d'une femme. Hasan a encore publié des nouvelles (la Fête, 1964 ; l'Ascension, 1966) et des récits (la Colonne, 1965).