En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Leslie Poles Hartley

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Fletton Tower, près de Peterborough, 1895 – Londres 1972).

Empruntant à Henry James sa définition du fantastique, il dissèque les rapports de générations (le Messager, 1953, adapté au cinéma par Joseph Losey) ou de races (Justice faciale, 1960). Peintre scrupuleux de la clairvoyance enfantine (la Crevette et l'anémone, 1944 ; Eustache et Hilda, 1947), c'est aussi un maître du macabre (Terreurs nocturnes, 1924 ; le Gardien de ma sœur, 1970).