En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

David Hare

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique anglais (Bexhill, Sussex, 1947).

Moins politique, plus psychologique que Howard Brenton, avec lequel il a souvent collaboré, David Hare s'éloigne bientôt du théâtre révolutionnaire représenté par Knuckle (1974) ou Fanshen (1975). C'est un auteur moins dérangeant mais tout aussi engagé dans une réflexion sur l'Histoire. En dénonçant la corruption et la décadence de la société, le théâtre doit faire réagir et faire réfléchir le public sur les valeurs morales essentielles. En 1990, Course de démons, sur l'Église d'Angleterre, est la première pièce d'une trilogie consacrée aux institutions britanniques, complétée l'année suivante par Les juges murmurent (la justice) et en 1993 par l'Absence de guerre (le gouvernement).