En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Han Shaogong

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Nouvelliste chinois (né en 1953).

Originaire du Hunan, il est doublement marqué par la Révolution culturelle : son père, professeur, se suicide en 1966 et il fait lui-même partie des « jeunes instruits » envoyés à la campagne. Cette expérience lui fait découvrir une Chine cruelle et archaïque, bien différente de la Chine confucéenne ou marxiste. De cette découverte naît en 1985 un essai qui fait de lui le fondateur de la littérature de « recherche des racines ». Ses œuvres, marquées par l'Occident (Kafka, Kundera) et le « réalisme magique » (Garcia Marques), sont en rupture radicale avec le réalisme et, comme celles de Can Xue, célèbrent l'irruption de l'irrationnel dans l'univers romanesque (Pa pa pa, 1985 ; Femme femme femme, 1986). Quant aux personnages, pour la plupart rejetés par la collectivité, souvent porteurs d'un handicap physique ou mental, leur existence chaotique transforme en interrogation angoissée l'affirmation optimiste d'un progrès de l'humanité.