En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hamzah

Amir Buah rindu

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain malais (Singapour 1928 – ? 1946).

C'est en aidant son père à tenir sa librairie que sa vocation d'écrivain se fit jour. Il collabora à plusieurs revues et fut le premier président de l'Angkatan Sasterawan 50, dont il se sépara quelques années plus tard. S'il est partisan de la doctrine de « l'art pour l'art », son œuvre reflète plutôt celle de « l'art pour la société ». Il est l'auteur de nouvelles, mais surtout de romans (Où se lève le soleil, 1949 ; la Fille de la concubine, 1951 ; la Maison vide, 1953-54 ; Pluie de larmes, 1958).