En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Per Hallström

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Stockholm 1866 – id. 1960).

Il s'est rendu célèbre d'abord par des nouvelles où il s'apitoyait sur le sort des marginaux (Pourpre 1895 ; Thanatos, 1900 ; les Quatre Éléments, 1906), puis par une œuvre romanesque (le Roman de Gustaf Sparfvert, 1903), dramatique, où, dans la ligne de Schopenhauer, il développe une conception à la fois pessimiste et dynamique de l'existence : la mort est conçue comme la seule valeur capable de donner son sens à la vie.