En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Malek Haddad

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain algérien de langue française (Constantine 1927 – Alger 1978).

Ses romans (la Dernière Impression, 1958 ; Je t'offrirai une gazelle, 1959 ; l'Élève et la Leçon, 1960 ; Le quai aux Fleurs ne répond plus, 1961) et ses recueils de poèmes (le Malheur en danger, 1956 ; Écoute et je t'appelle, 1961) témoignent de l'épreuve de son pays durant la guerre et du malaise de l'écrivain à cheval sur deux civilisations (Les zéros tournent en rond, 1961).