En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Peter Hacks

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Breslau 1928 – Berlin 2003).

Quittant Munich pour Berlin-Est (1955), Hacks devient un auteur dramatique célèbre. Il se détourne de Brecht, de l'anecdote historique (la Bataille de Lobositz, 1956) et de la réalité sociale de R.D.A. (Moritz Trassow, 1965). Il revient à la tradition, adapte Shakespeare (le Roi Henri IV, 1970), Aristophane (les Oiseaux, 1981), réactualise des sujets mythiques ou classiques (Amphytrion, 1968). Il écrit aussi des essais (la Belle économie, 1997) et des livres pour enfants. Communiste fidèle, partisan de l'autorité, il rejette la modernité et prône un « classicisme socialiste ».