En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Espen Haavardsholm

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain norvégien (Oslo 1945).

Il dépeint dans son roman les Bouches (1968) et dans ses nouvelles (Marée, 1966 ; l'Abominable Homme des neiges, 1970) un monde gris et morne. Dans Zinc (1971), il prend position « pour une révolution communiste et le renversement de la société norvégienne », engagement qui se poursuit dans les annotations de Saisis le jour (1973) et le récit les Lignes de force de l'histoire (1975), évocation du voyage d'un jeune ouvrier en Albanie. Instincts (1980) entrelace une intrigue sentimentale à l'expérience de l'État policier à Berlin-Est.