En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Christian Günther

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète allemand (Striegau, Silésie, 1695 – Iéna 1723).

Étudiant à Francfort/Oder puis à Wittenberg, il se brouilla avec son père pour des satires qu'il y écrivit. Vivant d'expédients, il séjourna en Silésie et en Saxe sans parvenir à prendre pied dans la vie sociale. La diversité et l'originalité de son œuvre en font le plus grand poète allemand entre l'époque baroque et celle des Lumières. Günther a su exprimer sur un mode personnel, dégagé de la tradition baroque, des sentiments libres de toute convention. Son existence brève et tragique et la qualité d'émotion de ses poèmes le font apparaître comme un précurseur du Sturm und Drang.