En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ricardo Güiraldes

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain argentin (Buenos Aires 1886 – Paris 1927).

Ses premières œuvres poétiques (la Clochette de cristal, 1915) ou romanesques (Raucho, 1917 ; Xaimaca, 1923) doivent beaucoup à sa connaissance approfondie de la littérature française et européenne d'avant-garde, et apparaissent comme les différentes étapes d'un itinéraire qui trouve son aboutissement dans Don Segundo Sombra (1926), chef-d'œuvre de la littérature gauchesque en prose mettant en scène un personnage fabuleux, protecteur et initiateur de Fabio Cáceres, garçon ingénu abandonné à lui-même, apprenti gaucho et bientôt patron à son tour. Admirable tableau de mœurs, ce livre qui peint l'archétype du gaucho est aussi une véritable définition de l'essence argentine, à la double nature nationale et européenne. Membre très actif du groupe Martín Fierro, R. Güiraldes fonda, avec Borges entre autres, la revue Proa (1924).