En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Davit Giorgis dze Guramichvili

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète géorgien (Gorisubani, Saguramo, 1705 – Mirgorod, Ukraine, 1792).

Né dans une famille princière, il eut un destin tragique. Enlevé par les Lak et emmené captif au Daghestan en 1727-1728, il s'évade et rejoint le roi Vaxt'ang VI en exil à Moscou. Il sert ensuite dans les hussards géorgiens de l'armée russe. Fait prisonnier dans la guerre contre la Prusse, enfermé quatre ans dans la citadelle de Magdebourg, il se retire en Ukraine où il meurt à un âge avancé, pleurant toujours sa patrie perdue. Son œuvre (Davitiani, 1787) déplore les malheurs de la Géorgie, longue suite d'invasions et de guerres intestines. On y trouve aussi un poème bucolique (le Pâtre Katsvia), dans la tradition du roman pastoral européen.