En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François Guizot

François Guizot
François Guizot

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Homme politique, historien et écrivain français (Nîmes 1787 – Val-Richer, Calvados, 1874).

Professeur d'histoire moderne à la Sorbonne (1812), partisan sous la Restauration de l'intervention du roi dans la vie politique, ministre favori de Louis-Philippe, il fit voter (1833) une loi d'importance capitale pour l'instruction publique. Après la révolution de 1848, il reprit ses études historiques (Histoire de la révolution d'Angleterre, 1826-1827 ; Histoire de la civilisation en France, 1830 ; Histoire parlementaire de France, 1863), où transparaît son rigorisme protestant (Méditations sur l'essence de la religion, 1864). Il a laissé des Mémoires pour servir à l'histoire de mon temps (1858-1868) et des Méditations biographiques et littéraires (1868).