En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sacha Guitry

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Acteur, cinéaste et écrivain français (Saint-Pétersbourg 1885 – Paris 1957).

Fils du comédien Lucien Guitry, il fut l'un des auteurs les plus prisés du théâtre bourgeois. Ses pièces sont de purs jeux de miroirs monologués, prétextes à bons mots, où le moi s'exacerbe sans toujours se multiplier (Désiré, 1927 ; N'écoutez pas, mesdames, 1943 ; Moâ, 1949). Ses films sont du théâtre filmé, d'un aspect « documentaire » (Remontons les Champs-Élysées, 1938 ; Si Versailles m'était conté, 1953 ; Napoléon, 1954) et dont restent surtout le Roman d'un tricheur (1936) et la Poison (1951). Une certaine désinvolture pendant la guerre à l'égard des vrais drames et des faux courages (Quatre Ans d'occupations, 1947) l'amena à démissionner (1948) de l'Académie Goncourt.