En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gabriel Joseph de Lavergne, comte de Guilleragues

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Diplomate et écrivain français (Bordeaux 1628 – Istanbul 1685).

Tôt célèbre pour ses chansons, un moment secrétaire du prince de Conti, il fut secrétaire privé de Louis XIV, directeur de la Gazette (1675), puis ambassadeur en Turquie. Familier du salon de Mme de La Sablière, il publia des madrigaux et des épigrammes (Valentins, 1669), mais il est surtout reconnu aujourd'hui comme l'auteur des Lettres portugaises (1669). Il s'agit d'une suite de 5 lettres écrites par une religieuse portugaise, séduite et abandonnée dans son couvent par un chevalier français. Tournant au soliloque, les lettres renferment le discours amoureux d'une femme dévorée par une passion, qui la conduit au bord de la folie, et qui fait d'elle une proche parente de Phèdre ou de Bérénice. L'intensité de la plainte est renforcée par la brièveté du récit, permettant cependant un examen minutieux des sentiments qui tourmentent cette belle âme délaissée.