En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Émile Guillaumin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Ygrande, Allier, 1873 – id. 1951).

Autodidacte, l'un des premiers syndicalistes paysans, il a toujours vécu à Ygrande, dans l'Allier, restituant avec justesse la réalité du monde rural. Révélé par la Vie d'un simple (1904), il publie ensuite Près du sol (1906), la Peine des chaumières (1909), Baptiste et sa femme (1911) et À tous vents sur la glèbe (1931). Écrite avec probité et simplicité, son œuvre diffère des récits et romans paysans des xixe et xxe siècles : ni « roman lyrique » dans la lignée de la Terre de Zola, ni « conte bleu » s'opposant aux prétendues folies ou anémies urbaines, elle témoigne simplement de la réalité profonde d'un peuple qui était alors, essentiellement, un peuple paysan.