En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas-Simon Gueullette

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1683 – Charenton 1766).

À Choisy-le-Roi, il s'adonnait au théâtre (l'Amour précepteur, 1726) et composait des parades, reprises à son insu dans le Théâtre des Boulevards ou Recueil des parades (1756). Il est aussi l'auteur de contes exotiques « tartares » (les Mille et Un Quarts d'heure, 1715), « chinois » (les Aventures du mandarin Fum-Hoam, 1723) ou « péruviens » (les Mille et Une Heures, 1733), d'un roman (les Mémoires de Mlle Bontemps, 1738) et d'éditions de textes anciens (Rabelais, Montaigne).