En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gu Cheng

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète chinois (1956 – 1993).

Fils d'un poète officiel de l'Armée, qu'il accompagne cinq ans durant dans sa déportation au Shandong (1969-1974), il est durablement traumatisé par la Révolution culturelle. Désespoir et hermétisme font de cet « enfant du tourment » l'un des représentants, avec Bei Dao, de la « poésie obscure ». Il se suicidera en exil, après avoir tué sa femme, elle aussi poète.