En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Grévin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et auteur dramatique français (Clermont-en-Beauvaisis 1538 – Turin 1570).

Protestant, médecin réputé (Traité des venins, 1567), traducteur, poète (l'Olimpe, 1560), écrivain satirique (la Gélodacrye, 1561), il écrivit contre son ancien ami Ronsard, en réponse à ses Discours contre le parti protestant, le Temple de Ronsard (1563). Grévin doit surtout sa renommée à son théâtre : César (1561) est l'une des premières tragédies françaises originales, d'après les principes d'Horace et d'Aristote. Ses comédies (la Maubertine, v. 1558 ; la Trésorière, 1559 ; les Ébahis, 1561) s'inspirent de la comédie italienne.