En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Claude Grumberg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique français (Paris 1939).

Fils d'un tailleur mort en déportation, il devient apprenti tailleur puis vendeur et représentant. Bientôt comédien, il écrit pour la télévision et le théâtre. Avec Demain une fenêtre sur rue (1968), sa première pièce, il s'attaque à un monde tissé de certitudes ; il ne cessera de dénoncer la bêtise des petits-bourgeois, l'agonie d'une société qui ne veut rien savoir du danger qui la menace (Amorphe d'Ottenburg, 1970 ; Dreyfus, 1975 ; En rev'nant d'l'Expo, 1975). À travers des personnages à la fois indifférents et complices, l'auteur interroge la France des années 1970, notamment sur la mémoire de la Seconde Guerre mondiale (l'Atelier, 1979). Sa dramaturgie, qui joue du théâtre dans le théâtre, de la fable allégorique ou de la tension entre l'histoire individuelle et l'histoire collective, suscite une reviviscence du passé et cherche à susciter la compassion, sans toutefois placer le spectateur dans une position de voyeur.