Identifiez-vous ou Créez un compte

Benoîte et Flora Groult

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancières françaises : Benoîte (Paris 1920) et Flora (Paris 1924 – id. 2001).

Journalistes, les deux sœurs signent ensemble le Journal à quatre mains (1962), sur leur jeunesse bourgeoise, puis le Féminin pluriel (1963) et Il était deux fois (1967), qui feront d'elles deux grandes figures du féminisme de l'époque. Benoîte, davantage engagée, publie ensuite Ainsi soit-elle (1975), les Trois Quarts du temps (1983), les Vaisseaux du cœur (1988), et Flora se tourne vers des romans sentimentaux : Maxime ou la Déchirure (1972), Mémoires de moi (1975), le Paysage intérieur (1982), Belle ombre (1989). Un certain conformisme romanesque marque, sous leur plume, les limites des remises en question théoriques.