En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Frédéric Melchior, baron de Grimm

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand de langue française (Ratisbonne 1723 – Gotha 1807).

Précepteur, il vint à Paris, devint l'ami de Rousseau et se fit connaître par un pamphlet sur une querelle musicale (le Petit Prophète de Boemischbroda, 1753). Il se brouilla cependant avec Rousseau (1757) et fréquenta Mme d'Épinay, Diderot et les encyclopédistes, avant de devenir rédacteur de la Correspondance littéraire, journal manuscrit rendant compte de l'actualité intellectuelle de Paris aux abonnés princiers étrangers. Compromis par son amitié avec Catherine II, il quitta Paris au début de la Révolution et erra à travers l'Europe.