En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alasdair Gray

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain écossais (Glasgow 1934).

Également peintre (il dessine les illustrations et la couverture de ses romans), d'abord dramaturge pour la télévision et la radio, nouvelliste (Histoires invraisemblables, 1983), il publie son premier roman en 1981 : Lanark : une vie en quatre livres. Le narrateur fuit la réalité de Glasgow et se réfugie dans un univers parallèle où il sera condamné à vivre après sa mort. Auteur de fictions conscientes de leur propre fictionalité, Gray aime à se décrire comme un plagiaire. Malgré la vivacité de son imagination lorsqu'il crée des mondes fantastiques, le romancier paraît plus à son aise dans l'évocation des réalités écossaises. Pauvres Créatures (1992) se présentent comme les Mémoires d'un chirurgien prétendument publiés en 1909 par les presses universitaires de Glasgow (avec planche anatomiques, portraits gravés, documents insérés) : il ressuscite une jeune prostituée noyée en lui greffant le cerveau du fœtus qu'elle portait.