En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gilbert Gratiant

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain martiniquais (Saint-Pierre 1895 – Paris 1985).

Il a fait toute sa carrière de professeur en France, mais écrivit aussi bien en créole (Fab Compè Zicaque, 1950 et 1976) qu'en français (Poèmes en vers faux, 1931 ; Sel et Sargasses, 1963). Héritier du sentimentalisme antillais et du goût des contes, il ne se dérobe pas à l'écriture militante, communiste ou autonomiste. Dans le Credo des Sang-Mêlé (1950), il a revendiqué le métissage biologique, y compris « la part du Nègre ».