En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Haïm Grade

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain de langue yiddish (Vilna 1910 – New York 1982).

Membre du groupe « Young Vilne ». Ses poèmes (Yo, 1936 ; Moralistes, 1939), ses nouvelles (les Sabbats de ma mère, 1955) et ses romans (la Yeshiva, 1968) dépeignent sa ville natale entre les deux guerres et la vie dans les vieilles écoles talmudiques de Lituanie.