En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Léon Gozlan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Marseille 1803 – Paris 1866).

Journaliste au Vert-Vert, au Figaro et au Corsaire, il est remarqué pour sa verve caustique et ses qualités d'observation. Il connaît le succès avec des nouvelles et des romans. Barbey d'Aurevilly voit en lui le troisième romancier de l'époque (après Balzac et Stendhal) ; la postérité immédiate sera plus sévère en l'appelant « suiveur » de Balzac, dont il fut le secrétaire et sur qui il laisse des souvenirs encore lus aujourd'hui (Balzac en pantoufles, 1856 ; Balzac chez lui, 1862).