En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dmitri Iosifovitch Goulia

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain abkhaze (Ouartcha 1874 – Agudzéra 1960).

Fils de paysan pauvre, folkloriste, lexicologue et créateur de l'alphabet national (1892), il est, en 1919-1921, l'organisateur du théâtre et de la presse abkhazes (journal Apsny). Auteur de vers dénonçant les injustices (Lettre d'amour, 1913), il devient après 1917 le chantre du socialisme et du retour à la paix (Chant d'Abkhazie, 1940 ; Automne au village, 1946 ; Mon foyer, 1954). Il a fait revivre dans un roman (Kamatchitch, 1940) et un drame (les Spectres, 1946) la vie de l'Abkhazie prérévolutionnaire.