En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marie Gouze, dite Olympe de Gouges

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres et publiciste française (Montauban 1755 – Paris 1793).

Veuve d'un bourgeois de Montauban venue à Paris, elle lutta pour imposer Zamore et Mirza ou l'Heureux Naufrage, enfin monté en 1789 sous le titre de l'Esclavage des nègres. Elle donna d'autres pièces, refusées par la Comédie-Française, et un roman épistolaire, Mémoires de Mme de Valmont (1788). La Révolution fait d'elle l'avocate des Droits de la femme (1792), et elle écrit alors des brochures dont les idées girondines lui valent l'échafaud.