En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Gibson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (Myrtle Beach, Caroline du Sud, 1948).

Figure de proue avec Bruce Sterling du mouvement Cyberpunk, il s'attache à dépeindre un avenir proche envahi par les technologies de l'information dans un style sombre, proche du roman noir, qui permet la description critique d'une société duale et mondialisée. Après son premier roman, Neuromancien (1984), qui a accumulé les récompenses, ont suivi Compte zéro (1986), Mona Lisa s'éclate (1990), puis Idoru (1998) et Tomorrow's Parties (2001), où il aborde le thème de la vie par procuration dans des réalités virtuelles. Ses nouvelles sont rassemblées dans Gravé sur chrome (1987) et dans l'anthologie Mozart en verres miroirs (1986) de Bruce Sterling, avec lequel il signe la Machine à différences (1996). Ce dernier titre s'inscrit dans le courant Steampunk, variante proche de l'uchronie du Cyberpunk.