En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Claude Gauvreau

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et critique d'art québécois (Montréal 1925 – id. 1971).

Ami du peintre Borduas et signataire du manifeste Refus global, il mène campagne pour l'art moderne et organise, en 1954, une exposition d'œuvres automatistes. Il poursuit la même démarche en poésie par la désarticulation du langage, l'invention de mots et de rythmes nouveaux (Brochuges, 1957). Il tente un théâtre de l'absurde et de l'impossible (Les oranges sont vertes, 1971) à l'instar d'Antonin Artaud, dont la destinée tragique le fascine ; après plusieurs séjours dans des hôpitaux psychiatriques, il se suicide. Ses Œuvres créatrices complètes paraissent en 1977.