En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ferdinando Galiani

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Chieti 1728 – Naples 1787).

Secrétaire d'ambassade à Paris, de 1759 à 1769, il se lia d'amitié avec d'Alembert et Diderot qui lui publia en 1770 ses Dialogues sur le commerce des blés, traité d'économie politique, tout comme le Sur la Monnaie (1751). De retour à Naples, il entretint une correspondance avec les milieux encyclopédistes, tout en se consacrant à la littérature (Études horaciennes) et à la dialectologie napolitaine. On lui doit également un livret d'opéra bouffe (Socrate imaginaire, 1775), brillante parodie des manies philosophiques du siècle.